Quelle attitude adopter face à un chien agressif? (FR)

Quelle attitude adopter face à un chien agressif?

Aux premiers signes d’agressivité de votre chiot ou de votre chien, votre vétérinaire devrait être consulté car il est plus facile de prévenir que de guérir des anomalies de comportement.
Quels sont les signes?
Votre chien pince, mord ou grogne lorsque vous vous approchez de lui, vous jouez avec lui ou vous le brossez.
Votre chien pince, mord ou grogne lorsqu’on (vous, un enfant ou toute autre personne) veut le caresser.
Votre chien grogne lorsqu’un enfant ou toute autre personne s’approche de lui ou de vous.
Votre chien s’élance à la poursuite des personnes en mouvement (coureurs, cyclistes, promeneurs)
Votre chien agresse les autres chiens.
Votre chien vous a mordu ou a mordu une personne.
Connaissez-vous les attitudes de menace du chien?
Chez le chien dominant près à l’attaque: tête, queue et oreilles relevées, poils du dessus du dos hérissés, babines retroussées, regard fixé droit sur l’adversaire.
Chez le chien peureux: attitude générale basse, corps, oreilles et queue repliées, dents parfois dégagées par ses lèvres qui s’étirent vers l’arrière.
Cependant, sous l’effet de la peur, il peut mordre d’emblée sans prévenir.
Quelles sont les causes de morsures?
Elles sont multiples. Certaines agressions font partie des comportements normaux du chien qui, malgré sa sociabilité, reste un animal qui peut mordre.
1) pour défendre son territoire
2) pour protéger ses chiots
3) par dominance, peur, possession ou prédation.
4) par irritation (taquineries d’un enfant, douleur,…)

Comment éviter les morsures?
Le chien doit être éduqué. Pour qu’un chien adulte soit obéissant, équilibré et sociable, il est nécessaire que dès son plus jeune âge (entre 3 et 4 mois), il soit confronté à un maximum de situations courantes: les personnes étrangères à la famille, les enfants de tous âges, la foule, le mouvement, les autres animaux, le bruit,…
Dès l’arrivée du chien dans sa nouvelle famille, le maître doit continuer à lui faire rencontrer fréquemment des enfants et adultes inconnus. Cet apprentissage rend le chien plus tolérant et limite ses réactions agressives sans faire disparaître son comportement de garde.
Le chien, lorsqu’il arrive dans une famille, va tisser des liens sociaux pour trouver sa position dans cette nouvelle « meute »
Il est indispensable de lui donner une place qui n’en fera pas le « chef » de la famille.
Au contraire, l’animal doit apprendre à obéir. Quelques conseils simples:
Le chien ne doit pas obtenir de nourriture à table et doit manger après les maîtres.
Son lieu de couchage doit être situé dans un endroit isolé, hors du passage, ne lui permettant pas de surveiller toutes les allées et venues des maîtres.
Les moments réservés aux jeux et aux caresses doivent être décidés par les maîtres.
1) Ne laissez pas le chien exprimer sa sexualité ou son comportement dominant en chevauchant les jambes des personnes.
2) Découragez votre chiot de mordiller même par jeu afin d’éviter des problèmes plus tard.
3) Habituez le chiot dès son plus jeune âge à ce qu’on lui prenne son jouet, son os, sa gamelle etc.

Des signaux sont utilisés par les chiens pour développer des rapports entre chiens ou entre homme et chien.
1) Un chien soumis qui se sent agressé va adopter une position de soumission en s’aplatissant ou en se roulant sur le côté ou sur le dos. Il vaut mieux éviter de continuer à s’approcher ou de punir un chien dans cette posture au risque de se faire mordre.
2) Un chien dominant qui pose sa patte sur la personne qu’il vient de défier ou de mordre ne cherche pas à se faire pardonner. Il exprime à sa façon sa victoire. Il faut éviter de caresser le chien au risque de renforcer son comportement de dominant.
Enfants et chiens sous surveillance
Lorsqu’ils sont ensemble, l’enfant et le chien doivent toujours être sous la surveillance attentive d’un adulte. La plupart des accidents ont en effet lieu lorsqu’ils sont seuls.
Apprenez à l’enfant à respecter le chien (ce n’est pas un jouet) à comprendre son langage, à se comporter avec prudence, même s’il le connaît bien.

Apprenez aux enfants à:
1) Respectez l’animal : lui parler calmement, le laisser renifler, le caresser doucement. Ne pas lui tirer la queue ni les oreilles.
2) Laisser tranquille une chienne et ses chiots, un chien attaché, endormi ou en train de manger, derrière un grillage ou dans un véhicule. Rester loin de l’animal, passer en marchant tranquillement et en restant silencieux.
3) Appeler le chien par son nom avant de le caresser. S’il ne vient pas, le laisser en paix.
4) Prévenir un adulte si le chien grogne ou montre les dents lorsqu’on veut le toucher. Rester loin de lui et le laisser tranquille.
5) Demander la permission au maître avant de caresser un chien inconnu.
6) Eviter de regarder un chien qu’ils ne connaissent pas droit dans les yeux car cette attitude représente une menace pour l’animal.
7) S’arrêter, garder les bras le long du corps, regarder en l’air et rester silencieux lorsqu’un chien court vers eux et qu’ils ont peur.
8) Lâcher l’objet qu’ils tiennent (jouet, bonbons,…) et que le chien veut prendre, rester immobile et attendre que le chien parte.
9) Prévenir un adulte si des chiens se battent. Ne pas essayer de les séparer.

Les bons conseils
1) Veillez à donner une éducation adéquate à votre chien.
2) Prenez soin de votre chien et veillez à ce qu’il soit toujours en bonne santé physique et mentale
3) Ne laissez jamais un enfant seul avec un chien (même si l’enfant connaît bien le chien
4) Dès l’apparition d’un comportement agressif, demandez conseil à votre vétérinaire.
5) Ayez une pensée aussi pour votre facteur!