0032 (0) 71 35 47 70 & 0032 (0) 477 17 92 70 kennelclubbelge@skynet.be
Ring : (Chiens de garde et de défense)

Discipline souvent décriée, mais     méconnue, elle constitue la base des  Achiens de police et de l’armée. C’est un excellent outil de garde et de défense, mais bien plus que cela, elle constitue un sport de haute volée. Même si elle paraît violente, elle contient absolument tout ce que le chien est capable de faire : sauter, obéir, chercher, garder, défendre. Elle s’adresse à des chiens d’élite. Le maître et le chien doivent former une équipe tellement soudée que sans un profond attachement qui les lie, le résultat ne peut être atteint. Même s’il est capable de tout, le chien de ring est le moins dangereux de tous, car il est toujours parfaitement sous contrôle et ne réagit qu’en cas de danger ou au commandement. Un vrai beau sport. Chaque club affilié au Kennel Club Belge, respecte tout un programme créé et réglementé spécialement pour les concours.

AIDE MEMOIRE DE L’HOMME D’ATTAQUE OFFICIEL

Pour les amateurs de dressage qui ont choisi de devenir Homme d’Attaque, rien ne doit être plus important que l’Amour du chien et du Travail bien fait.
Le programme d’attaque n’est pas un combat de rue, mais bien une démonstration sportive qui doit mettre en évidence la qualité du chien et le fini du dressage effectué par l’amateur et
son ‘’EQUIPE’’.

Le chien doit être traité avec respect et sans violence aucune, le lattage ne doit pas être brutal.
Tout homme d’attaque qui désire éventuellement pratiquer dans un esprit de revanche où de colère s’orientera de préférence vers une autre discipline sportive ou il se défoulera sur autre chose que les chiens, si on lui en laisse l’occasion…

Cette brève introduction ayant, espérons-le, écarté les ‘’SADIQUES’’ de cette vocation, il reste à décrire le travail proprement dit.

I. L’apprentissage
Le rôle du club, dirigeants et amateurs en défendant les couleurs, et très important dans la formation d’un homme d’attaque.
En effet, le néophyte a besoin d’être conseillé par des ‘’ Anciens ‘’qui doivent lui apprendre aussi bien la manière d’amener le chien du stade chiot jusqu’au stade concurrent, que lamanière de travailler en concours ; il doit prendre conscience de ses moyens physiques, trouver ses positions d’équilibre avec un costume ( qui pèse tout de même une vingtaine de kilos ) apprendre à observer les attitudes du chien et à devancer ses réactions, enfin, il doit être soutenu dans ses efforts, sans ‘’engueulade ‘’pour arriver à être sur de lui, à réprimer sa nervosité et à travailler avec Patience jusqu ‘au résultat désiré.
Attention, s’il est important d’encourager le débutant, les anciens devront aussi éviter de l’éduquer dans l’optique du vedettariat mais au contraire lui donner l’envie de travailler honnêtement, proprement, dans l’esprit du Règlement et le Respect du chien, de l’amateur et du Juge.
Le club veillera également à mettre à la disposition de l’homme d’attaque le costume en état et adapté à sa morphologie ainsi que le matériel nécessaire à son travail (protections, chaussures, lattes…) à le mettre en contact fréquemment avec d’autres clubs ou amateurs, reconnus ou expérimentés, afin qu’il connaisse plusieurs méthodes de travail, et à le faire assister à des concours officiels pour qu’il perçoive le but suprême du dressage.
Il est bien entendu que si le débutant n’a pas le Désir d’Ecouter et d’Appliquer les conseils et les critiques constructives qu’on lui donne, il ne Progressera jamais.
Enfin, l’homme d’attaque, dans beaucoup de clubs fait également office de directeur de ring, il doit donc être à même de guider les amateurs inexpérimentés dans la formation du chien pour les ‘’petits exercices ‘’, son dévouement sera  écompensé par les progrès du chien et peut-être par l’arrivée d’un amateur de concours supplémentaire, qui fera sa renommée et celle de son club.
En résumé, le club doit former un ensemble soudé autour de son homme d’attaque, dans un esprit de patience, de Tenacité, de Non Violence et d’Amitié

II. Conditions pour obtenir une licence officielle
–Avoir 16 ans minimum
–Etre membre du KCB
–Etre déclaré homme d’attaque dans un club allié au KCB depuis au moins 6 mois et y travailler régulièrement ( attestation du club )
–En faire la demande signée au Conseil de Direction KCB
nom-prénom-date de naissance-club-attestation du club pour les 6 mois de présence et affirmant que vous êtes à même de passer votre licence
–Avoir un costume réglementaire : c-à-d
1 Dans un état tel que l’homme ne soit pas gêné par les morsures du chien
2 Les manches, d’un contour maximum de 55 cm, pourront simplement dépasser l’extrémité des doigts. Les jambes du pantalon ne dépasseront pas la largeur de 60 cm
3 Toutes franches apparaissant au cours d’un exercice devront être enlevées dès que possible (après l’exercice )
–Connaître le règlement en ce qu’il concerne le travail de l’homme d’attaque
–Etre en bonne condition physique
–Réussir 2 licences dans les concours officiels, en une année et maximum de 2 ans
La première licence se courra obligatoirement lors d’un concours Jeunes ou Promotion et sera jugée par un Juge spécial désigné à cet effet et indépendant du concours. Ce juge interrogera le candidat sur des points théoriques du règlement, il le jugera également sur chaque exercice et pour chaque chien, il appréciera en outre les points détaillés dans le formulaire de jugement d’une première licence (voir page 2 bis)
–Pour la deuxième licence, elle se courra sur les classes :
Honneur-Jeunes ou Promotion, le juge du concours remettra un rapport circonstancié du travail du candidat, séparé du rapport du concours et portera un avis favorable où défavorable à son sujet –Après la réussite de ces épreuves, l’homme d’attaque sera officiel dès la parution de sa réussite dans l’Elevage. Dès ce moment, il devra veiller à élever par son Sérieux et son travail l’image du KCB et de son club.
–Le futur homme d’attaque peut participer au tirage au sort pour le Championnat et
Grand prix avec l’accord du Corps des hommes d’attaque.

III. Appréciation des hommes d’attaque pour les Concours Officiels
et les Championnats
Le juge du concours renverra avec son compte-rendu et son classement la feuille de pointage de l’homme d’attaque présentée à la page suivante (3bis) et dont le système de cotation est explicité ci-après.
Les rapports de concours sur les hommes d’attaque seront rentrés par le Juge en deux exemplaires dans les 15 jours qui suivront le concours. Un exemplaire pour le KCB et un exemplaire pour le Corps des hommes d’attaque.
Le juge cotera l’homme d’attaque du concours sur un total de 100 points, répartis en 10 postes ; chaque cotation devra faire l’objet d’une explication suffisamment justificative et chaque fait marquant du travail devra y être consigné.
Le juge sera responsable de ses remarques. où de leur insuffisance Toute cotation inférieure à 65/100 où qui comportera un poste inférieur à 5/10 (même si la moyenne est supérieure à 65% entraînera la disqualification de l’homme d’attaque pour les
Championnats (au même titre qu’un ‘’mauvais’’ antérieurement.
Pour annuler cette cote de disqualification, il faudra obtenir au moins 65/100 lors des deux concours supplémentaires, toujours sans cote inférieure à 5/10. Moins de 65% ou de 5/10 équivalent donc à un ‘’mauvais’’ susceptible en cas de deux
récidives consécutives d’entraîner des sanctions.
Les officiants des deux championnats seront tirés au sort parmi les 6 hommes d’attaque les mieux classés dans ce système ;
Au cas où moins de 3 hommes rempliraient ces conditions, le repêchage se ferait parmi ceux qui, n’ayant couru qu’un seul concours, ont obtenu la meilleure moyenne et par ordre de points ; jamais parmi ceux qui ont été pénalisés d’un ‘’mauvais ‘’ qu’ils n’ont pu annuler.
Ce système devrait permettre une plus juste estimation des mérites et défauts des hommes d’attaque et favoriser une saine émulation parmi ceux-ci.

Ceci nous amène au dernier chapitre sur les hommes d’attaque qui n’est pas le moindre, à
savoir la méthode de travail de l’homme d’attaque en compétition .

I. Attaques
Pour toutes les attaques, le point de départ vous sera indiqué le matin par le Juge et il est intéressant que le parcours de la course soit identique pour les attaques fuyantes et menaçantes afin d’éviter, que dès les premiers mètres, les concurrents connaissent la nature de l’attaque.

Exemple :

PROTECTION ET DEFENSE DU MAITRE ( COSTUME )
Pour un chien qui tourne sans discontinuer autour de la caisse, le Juge indiquera pour chaque tentative l’endroit d’où il convient de démarrer.
En aucun cas des boucliers utilisés pour ces tentatives, où la caisse elle-même si elle est prise, ne pourront être descendus plus bas que les genoux et aucune Brutalité ne sera tolérée.
Lorsque le chien est manifestement inattentif où éloigné de sa caisse, les objets ne devront pas attirer son attention, dans ce cas ils ne seront utilisés que lorsqu ‘il sera de nouveau attentif.

Si vous désirez le règlement complet, il est à demander au bureau du K.C.B. (5 €)
kennelclubbelge@skynet.be

Calendrier Ring & All Races Ring KCB 2018

Modifier
08-04-2018 Andenne
29-04-2018 Buzet
(Pont-à-Celles)
20-05-2018 Forest
03-06-2018 Andenne
24-06-2018 Soignies
08-07-2018 Buzet
07-2018 Hoslbeek
16-09-2018 Championnat Andenne

 

Les champions 2017                    

                 Jeunes                                 Promotion                             Honneur

1. Mélanie & Elya                            Toni & Chuk                        Natacha et Kash

2. Miguel & Max                          Mélanie et Simba                  M.Lynda et Tye

3. Mario & Rocky                          Roger & Max                        M.Lynda & Kody